23
Juil-2018

Chirurgie de l’obésité : La qualité du suivi est essentielle

La chirurgie de l’obésité est de plus en plus pratiquée ces dernières années telles que le bypass gastrique, la sleeve gastrectomie…vu ses résultats spectaculaires et la régression des pathologies liées à ce phénomène comme le diabète, l’hypertension ou encore les complications cardiovasculaires.

Ce type d’opérations n’est destiné qu’à des obésités bien spécifiques et lorsque l’IMC dépasse 35 ou 40, mais avant toute intervention, il est primordial de consulter son chirurgien, son diététicien, son psychologue et d’autres médecins afin que le patient puisse s’assurer qu’il est possible d’effectuer cette chirurgie sans le moindre souci et de déterminer ainsi le type d’intervention qui lui correspond.

L’importance du suivi psychologique et nutritionnel

Il est à noter que le suivi psychologique et nutritionnel est nécessaire à vie, à la première année, le patient devra être vu au moins quatre fois, puis, deux fois par an en moyenne, ce suivi doit être assuré à vie du fait que l’obésité est une maladie chronique qui peut engendrer des complications tardives, de ce fait, le patient devra être informé sur les conséquences néfastes sur sa santé à cause d’un éventuel manque de suivi.

Malheureusement, nombreux sont ceux qui négligent cela, pensant alors que la chirurgie bariatrique était une baguette magique, certes, les résultats sont impressionnants de l’extérieur, mais, le plus important doit être de l’intérieur, le patient doit être acteur par la suite, il doit être vigilent et soutenu dans les moments difficiles afin de ne plus reprendre ses kilos.

0

 goûts / 0 Commentaires
Partager cet article:

Archives

> <
Jan Feb Mar Apr May Jun Jul Aug Sep Oct Nov Dec
Jan Feb Mar Apr May Jun Jul Aug Sep Oct Nov Dec
Jan Feb Mar Apr May Jun Jul Aug Sep Oct Nov Dec
Jan Feb Mar Apr May Jun Jul Aug Sep Oct Nov Dec
Jan Feb Mar Apr May Jun Jul Aug Sep Oct Nov Dec