Opérations pour maigrir et traitements de l’obésité

Opérations pour maigrir et traitements de l’obésité
Rate this post

Etes-vous trop gros, trop gras ?! L’indice de masse corporel IMC est considéré par les spécialistes comme le meilleur paramètre permettant d’apprécier l’existence d’une obésité ou d’une maigreur chez l’adulte ; Il correspond au rapport du poids (en kg) sur la taille (en m) au carré.

Les spécialistes de l’OMS établissent le classement suivant selon les valeurs de l’IMC <18 : sous poids sévère, 18-20 sous-poids, 20-25 : poids normal, 25-27 poids normal/ léger surpoids, 27-30 surpoids, > 30 surpoids sévère. Au-dessus de 40, l’obésité est considérée comme massive

La maigreur est en général d’origine constitutionnelle dans les pays développés, et sans réelle gravité.

Les régimes hypercaloriques sont devenus peu efficaces à son égard. Les amaigrissements résultent de maladies diverses (diabètes de type 1, cancer)  ou d’une anorexie d’origine mentale.

L’obésité est devenue un problème de santé publique dans de nombreux pays (8 % d’obèses en France plus d 20 % aux Etats Unis et est de plus en plus considérée une véritable maladie.

En effet, elle diminue l’espérance de vie et accroit le risque de diabète, de maladies cardiovasculaires, d’insuffisance respiratoire d’arthrose.

Les causes de l’obésité sont complexes. On reconnait aujourd’hui un rôle important aux graisses alimentaires. Les personnes sujettes à l’excès de poids ne mangent pas toujours excessivement, mais souvent se nourrissent mal « grignotent » et ne font pas assez d’activité set exercices. Néanmoins, certaines obésités ne découlent pas d’erreurs alimentaires. L’obésité humaine met en jeu au moins une vingtaine de gènes. La part respective de l’hérédité  et de l’alimentation est diversement appréciée selon les auteurs, mais l’on sait que la probabilité d’être obèse est multiplié par environ 4 pour un enfant si un parent l’est, par 8 si les deux le sont. Un gène de susceptibilité  semble être associé  à l’apparition de l’obésité commune.

operation-pour-maigrir

Traitements de l’obésité : sleeve, bypass, pose anneau gastrique

Il repose essentiellement sur l’emploi des régimes hypocaloriques sur la pratique d’un exercice physique comme la natation, et sur une aide psychothérapique car les facteurs psychologiques exercent une influence importante dans cette affection qui modifie l’image de soi.

Les anorexigènes qui bloquent la faim, ne sont plus utilisés que dans les types d’obésités massives, car leur emploi est dangereux. Certains médicaments récents qui limitent l’absorption des graisses peuvent parfois être prescrits mais ils provoquent de nombreux effets secondaires. Plusieurs techniques chirurgicales sont proposées dans certains cas d’obésité sévères, notamment lorsque plusieurs tentatives de prise en charge diététique ont échoué, et que le patient refuse les contraintes de ces régimes. Les techniques la plus employée pour maigrir en occurrence : la sleeve gastrectomie ou (la réduction des deux tiers de l’estomac), le traitement du bypass ou la technique du court-circuit des aliments, ou encore la pose d’un anneau gastrique, visent à limiter le volume de l’estomac pour réduire les prises alimentaires.

 

Save

Save

Save

Save

Save

Save

Save