01
Fév-2018

L’obésité : Réelle épidémie !

Les économistes estiment que l’obésité aujourd’hui coûte à l’économie mondiale environ 2 milliards de dollars (1,6 milliard de livres sterling) : Une épidémie !

Les causes de l’épidémie sont complexes et s’étendent des sciences sociales à la biologie en passant par la technologie. Considérons, par exemple, l’évolution vers l’urbanisation et le transport automobile. En réduisant l’activité physique quotidienne de beaucoup de personnes, ces dernières réduisent ensemble jusqu’à 300 calories par jour par personne. Alors, combien de nourriture devrait manger en moins le conducteur de la voiture pour compenser ?

Environ un biscuit en moins par jour ! Cela montre que peu de gens comprennent vraiment les besoins en énergie de notre corps.

Faire un choix rationnel sur la table à manger exige que les gens sachent combien ils ont besoin d’énergie et combien ils en obtiennent. Difficile à savoir !

À maintes reprises, le sucre, les protéines, les matières grasses, l’amidon, la restauration rapide, la cuisine familiale et les collations ont tous été jugés responsables de l’épidémie d’obésité.

Dans les années 1950, la théorie dominante était que manger de la graisse était responsable de vous rendre obèse. Désormais c’est le sucre,

En outre, l’obésité affecte beaucoup plus les ménages pauvres que leurs voisins plus riches et le coût d’une alimentation saine est une raison très logique.

La restauration rapide est devenue moins chère, en partie à cause de la mécanisation et en partie parce que les travailleurs qui la produisent sont payés de moins en moins. Dans le même temps, les forces économiques qui ont poussé les femmes des années 1960 à quitter la cuisine et à trouver un emploi ont également propulsé les familles vers des aliments transformés et des repas à l’extérieur … ou simplement des collations.

Les corrections de marché, plutôt que les mesures punitives visant les individus, sont la seule façon de s’attaquer à ce qui est devenu, tant sur le plan économique que social, une crise très réelle.

Il vaut mieux insister sur l’information et les formations efficaces que sur les traitements chirurgicaux lourds : Sleeve gastrectomie, bypass, …

0

 goûts / 0 Commentaires
Partager cet article:

Archives

> <
Jan Feb Mar Apr May Jun Jul Aug Sep Oct Nov Dec
Jan Feb Mar Apr May Jun Jul Aug Sep Oct Nov Dec
Jan Feb Mar Apr May Jun Jul Aug Sep Oct Nov Dec
Jan Feb Mar Apr May Jun Jul Aug Sep Oct Nov Dec